Vannerie en rotin - Art-Vannerie Rotin Sàrl

Chamard 79
Case Postale 36
1441 Montagny-près-Yverdon
Tel / Fax : +41 24 445 39 18
Aller au contenu

Menu principal :

Activités
VANNERIE EN ROTIN
Restauration de meubles et tous objets en osier et rotin
     
   Une nouvelle vie pour vos meubles et autres objets.
Rotin brut
Lame de rotin naturel
Moelle et éclisse de rotin
Le postier de Charmey y a déposé son courrier.
Le postier de Charmey y a déposé son courrier.
Le postier de Charmey y a déposé le courrier.
NACELLE MONTGOLFIÈRE
pour La Somnambula
à l'opéra de Lausanne en 1999

                   
Explication de la vannerie
   
La  vannerie est l'industrie qui s'occupe de la fabrication des objets en  copeau de bois, en osier, en rotin, ou en produits similaires.

On peut dire de cette industrie, qu'elle est aussi vieille que la monde;  aux époques les plus primitives, l'homme s'est ingénié à tresser les  végétaux, pour  la fabrication de clayonnages et d'objets divers, qui  lui servaient au transport de sa pêche, ou des produits du sol.

Selon la légende, Moïse dut son salut à quelques roseaux habilement tressés.

Sans remonter si loin, nous trouvons trace de son organisation dans le  Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et métiers  publié en 1765 :  " L'Art de la vannerie est fort ancien. Les pères des déserts et les  pieux solitaires l'exerçaient dans leurs retraites et en tiraient la  plus grande partie de leur subsistance. "Nous extrayons du Dictionnaire  raisonné et universel des arts et métiers, par l'abbé Joubert, publié en  1773 et réimprimé en 1802 : "La Communauté des Vanniers-Quincailliers a  des statuts depuis l'année 1467, ils ont été confirmés par lettre  patente de Louis XI, et réformés sous le règne de Charles IX,  enregistrés au Parlement de la même année. On ne sait d'où leur est venu  le nom de quincailliers. Les apprentis qui aspirent à la maîtrise sont  astreints  au Chef-d'œuvre. "

Jusqu'à la fin du XIXe  siècle, les fabrications étaient adaptées aux  nécessitées de l'agriculture et de l'industrie régionale; c'est ainsi  que dans le Nord, les artisans fabriquaient principalement des paniers  de tissages tandis que sur les côtes, l'activité était orientée vers la  confection d'emballages à poissons et coquillages. Dans les pays  vignobles on trouvait les fabricants d'emballages à bouteilles,  bonbonnes et hottes.

Quelques régions ont fait exceptions à cette règle.

Par suite de la nature du sol favorable à la culture de l'osier, des  centres de vannerie ont pris naissance dans divers lieux de France.

Depuis la création de l'École nationale d'osiériculture et de vannerie  (1906), l'industrie de la vannerie perd de son caractère régional, les  anciens élèves de cet établissement apportant dans leur pays d'origine  un métier jusqu'alors peu connu et souvent sous-estimé.


Conception site internet :
Retourner au contenu | Retourner au menu